Comment calculer le budget rénovation d’une maison ?

par Alexandra
0 commentaire

Difficile d’estimer le coût d’une rénovation quand on n’est pas un professionnel du bâtiment. Pourtant, cette étape est cruciale pour la concrétisation de votre projet et pour le financement des travaux. D’autant plus que s’embarquer dans un tel projet de vie ne se fait jamais au hasard : vous devez établir un budget réaliste avant d’entamer les travaux. Et comme peu de gens possèdent un budget illimité, il est nécessaire d’évaluer les frais requis par cette remise au goût du jour. En complément des articles que vous trouverez ici, nous allons découvrir ensemble les méthodes pour calculer le coût total du projet de rénovation d’une maison.

Identifier les différents travaux de rénovation à réaliser

C’est la première étape de toute rénovation : identifier le type de travaux à mener. Il faut effectivement commencer par établir la liste des travaux nécessaires pour savoir, d’une part, de quel corps de métier ils relèvent, et d’autre part, de les ordonner dans le temps et suivant le budget. Vous l’aurez compris, la remise à neuf de la plomberie ne peut se faire avant la démolition des cloisons. Voilà pourquoi il faut créer des étapes en fonction des éléments à remettre à neuf. Ainsi, vous vous retrouverez davantage dans les travaux visés et la tarification de chaque poste de dépense.

Les types de travaux de rénovation

Certes, chaque projet est différent, mais tous répondent à une catégorisation claire :

  • D’une part, il y a le gros œuvre, qui regroupe fondations, murs de façade, toiture et autres éléments importants. À eux seuls, ces composants soutiennent l’enveloppe et la structure de votre maison.
  • D’autre part, vous avez le second œuvre, qui contient tout ce qui se trouve dans votre maison, comme la plomberie, le carrelage ou encore l’électricité.

Pour évaluer de façon précise le prix d’une rénovation, l’usage consiste à séparer le gros œuvre et le second œuvre, d’autant plus que les travaux de gros œuvre risquent d’être lourds. Cela dit, il n’est pas toujours nécessaire de tout refaire et de recourir au gros œuvre, comme c’est le cas des maisons dans l’ancien.

Les éléments à rénover

Une rénovation se limite souvent aux éléments nécessitant un remplacement, une réfection ou une remise aux normes, pour lesquels on aura recours aux travaux de gros œuvre suivants :

  • la reprise des fondations,
  • la rénovation de la toiture et des murs de façade (guide de travaux disponible sur ce site),
  • la rénovation des menuiseries,
  • l’isolation extérieure.

Dans la catégorie du second œuvre seront assimilés le reste des travaux, allant de l’aménagement aux finitions, tels que :

  • la rénovation électrique,
  • la rénovation de la plomberie,
  • le revêtement mur,
  • le faux-plafond,
  • l’aménagement éventuel d’une cloison,
  • l’isolation intérieure,
  • les travaux d’aménagement…

Les critères de calcul du budget de rénovation

Il arrive souvent que les travaux sont tellement nombreux que vous n’arrivez pas à tout lister. Vous devez donc créer plusieurs postes de dépense en faisant appel à un professionnel du bâtiment, qui saura faire un état complet des éléments à rénover.

Le poste de travail et la surface

Afin d’évaluer correctement les frais liés à vos travaux, l’idéal est d’établir les dépenses par poste de travail. En effet, électricité, chauffage, isolation, peinture et plomberie n’auront pas les mêmes données et critères, ce qui ne permet pas de calculer le montant total du projet. Pour cela, établissez un inventaire des différentes interventions requises, et ce en procédant par pièce du logement. Et référez-vous à la surface totale pour mesurer le coût global de la rénovation.

Le type de rénovation

Le montant total de vos travaux sera également fonction du type de rénovation à réaliser. Ici, on distingue :

  • la rénovation complète, qui concerne les travaux lourds (aménagement de cuisine et de salle de bain, avec installation d’un nouveau système électrique…) ;
  • la rénovation partielle, qui consiste simplement à des travaux de rafraîchissement (pose de revêtements ou de cloisons, remise à neuf du sol) ;
  • et la rénovation structurelle, qui implique de reconstruire toute la maison (travaux de gros œuvre nécessitant une démolition).

Le choix des matériaux

La réussite de votre projet de rénovation repose non seulement sur la qualité de la main d’œuvre, mais aussi sur le choix des matériaux utilisés. Effectivement, le coût de ceux-ci varie suivant leur marque et leur composition. Consultez votre prestataire pour bien connaître les caractéristiques de chaque matériau, que ce soit pour le revêtement des sols ou pour l’isolation thermique.

L’emplacement et l’accessibilité du chantier

On néglige trop souvent ce critère. Et pourtant, l’accessibilité du chantier constitue un facteur à considérer dans les frais des travaux, notamment si vous habitez en ville. Plus concrètement, votre prestataire devra s’assurer que sa main d’œuvre soit en mesure d’accéder au chantier, avec ou sans l’utilisation d’un monte-charge, d’un container ou encore d’autres éléments requis lors des travaux de rénovation.

Conseils pour le calcul du budget de rénovation

Pour pouvoir établir un budget le plus réaliste possible, vous devez vous rapprocher de votre prestataire, qui saura établir une méthode de  calcul adaptée à votre projet. Cependant, prêtez attention aux conseils ci-dessous pour obtenir un prix à la hauteur des spécificités de votre rénovation :

  • exigez un échéancier qui contient les dépenses engendrées par la réalisation de chacune des étapes du projet ;
  • prévoyez un montant initial pour la démolition des zones à rénover ;
  • assurez-vous que le professionnel soit précis dans le choix des matériaux (pour éviter les mauvaises surprises, exigez un état précis des coûts et de la composition des matériaux) ;
  • éviter de comparer votre projet avec celui de l’une de vos connaissances. Même si cela vous donnera un aperçu approximatif des coûts, cette méthode risque de vous dérouter car il existe beaucoup trop de paramètres à inclure dans le calcul du budget de rénovation. Dans tous les cas, vous n’arriverez pas à établir une estimation à partir d’un simple coup d’œil. Préférez plutôt l’avis de deux ou trois prestataires présélectionnés en faisant jouer la concurrence. Ils vous renseigneront sur les coûts de chaque poste de travail ainsi que les prix des matériaux.

You may also like

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams)