Côté Marié : Les accessoires STARS

par Alexandra
0 commentaire

Pour jouer les fleurs du mâle et former un tandem glamour avec votre chère et tendre, il s’agit de ne pas faire d’impair côté style. Focus sur les pièces phares à arborer (sans fausse note).

La boutonnière

Cette petite composition de fleurs naturelles ou artificielles, à accrocher sur le revers de la veste doit respecter quelques règles. Ne pas multiplier les couleurs (deux ou 3 max) et épouse parfaitement celles du bouquet de la mariée, de votre tenue et celles de la robe qu’arbore votre douce.

Faux-pas : Pas de végétaux trop fragiles qui piquent du nez sitôt l’étape de la mairie franchie

La cravate et le nœud papillon

Côté cravate, vous pouvez varier les matières entre la soie et le satin, qui offrent un rendu sophistiqué, le coton et le lin, plus cools, et la laine qui fleure bon le gentleman anglais. Elle peut s’afficher ultra-skinny chez ceux qui cultivent la fibre rock, mais les modèles larges reviennent également. Dandy dans l’âme, vous pouvez même oser la lavallière. La cravate n’est pas cantonnée non plus au sempiternel trio noir, marron et brun, puisque le violet, le bleu, le vert et le rose arrivent en force. Enfin, les motifs ne sont pas en reste. Les carreaux, petits ou gros et les rayures, si on ne craint pas l’audace, sont aussi chaudement recommandés. Si votre cœur balance davantage pour un nœud papillon, ne vous interdisez rien puisqu’il s’assume, uni ou pas, dans les tissus, jusqu’aux très surprenants velours en tricot.

Faux-pas : On oublie définitivement les cravates aux estampilles régressives, genre bananes, ananas ou cochons. Du côté du nœud papillon, la seule restriction à observer, c’est de le proportionner à votre gabarit : pas de modèle minuscule sur votre carrure de rugbyman ou xxl si vous avez un physique d’allumette.

La ceinture

Elle doit être de taille médiane entre 2.5 et 3.5 centimètres de largeur. À vous de la sélectionner dans une nuance foncée, en cuir brillant de préférence. Si vous craquez pour une teinte choc, veillez à ce qu’elle s’accorde à cella de vos chaussures.

Faux-pas : Sa longueur doit être parfaitement ajustée pour se lover dans les passants sans pendouiller. Et fuyez les boucles rondes, trop féminines.

Les chaussettes

Attention, terrain miné ! Pour être juste, il n’y a que deux possibilités, les assortir avec son costume ou ses chaussures. Si vous voulez, malgré tout, trancher avec un choix chromatique un peu funky, il faut opter pour du textile haut de gamme, sinon gare à l’effet cheap…

Faux-pas : Les socquettes de sport sont à bannir. Le même traitement est à réserver aux imprimés.

La pochette ou le mouchoir

Il ou elle peut répondre à la teinte de votre chemise, sans être pour autant « copié-collé »

Faux-pas : Comme dirait Cristina Cordula, il faut dépareiller ! Pas de ton sur ton avec votre cravate car le résultat serait très fade

You may also like

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams)