Congé du salarié pour mariage

par admin
0 commentaire

Le nombre de jours de congé accordés par la loi au salarié qui se marie est de 4. Toutefois, certaines conventions collectives prévoient des absences d’une durée plus longue que celle prévue par la loi, donc n’hésitez pas à la consulter.

Ces jours de congé sont intégralement rémunérés par l’employeur. Par ailleurs, ils sont considérés comme du temps de travail effectif pour le calcul des congés payés et de l’ancienneté.

N’importe quel salarié peut bénéficier de ces jours de congé et ce, quels que soient son ancienneté et l’effectif de l’entreprise. Pour cela, le salarié a l’obligation de fournir à l’employeur un document attestant de la réalité de l’ événement comme un certificat de mariage.

À quel moment le congé doit-il être  pris ?

La loi n’importe pas à quel moment le congé doit être posé. Toutefois, la jurisprudence affirme ce que jours doivent être pris dans un délai raisonnable par rapport à l’événement considéré. Ainsi, le congé peut être pris la veille ou encore le lendemain du jour de l’événement.

Toutefois, si le salarié est absent de l’entreprise le jour où l’événement se produit, il n’a pas la possibilité de prendre ces jours de congé à son retour dans l’entreprise. Par exemple, si le salarié est en congés payés au moment de son mariage, il ne peut prétendre aux quatre jours de congés légaux. En pratique, il suffit donc au salarié de poser ces congés payés juste avant ou juste après.

Et pour l’annoncer aux collègues, vous pouvez en inviter certains si vous avez de grandes affinités, organiser un petit apéritif au bureau afin de fêter l’événement pour les autres, mais cela n’est pas une obligation, faites-le seulement si cela vous fait plaisir.

N’annoncez pas votre mariage sans avoir la véritable date, sinon cela restera trop vague pour interlocuteurs.

 

 

You may also like

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams)